Joie de Noël

Noël vient du latin “dies natalis” ou jour de la naissance. On dit aussi “Nativité”. C’est la célébration de la naissance de Jésus à Bethléem. L’ange avait demandé à Joseph d’appeler son fils Jésus c’est-à-dire “Dieu sauve”. De la faiblesse de ce nouveau-né et de la pauvreté de la crèche, jaillira la puissance de la Résurrection. Noël est célébré le 25 décembre.


Noël, Dieu s’est fait homme
A Noël, Dieu s’est fait homme … non sous les traits d’un prince, mais sous ceux d’un nouveau-né venu au monde dans une étable :

« Elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. »

Pour les chrétiens, la fête de Noël (du latin natalis, « naissance », « nativit ») célèbre la naissance de Jésus, reconnu dans la foi comme Fils de Dieu, le Sauveur attendu, annoncé par les prophètes.

En hébreu, « Jésus » signifie « Dieu sauve ».

Dieu s’est fait homme et il a partagé en tout la condition humaine. Il s’agit là du mystère de l’Incarnation (du latin in, « dans », et caro, « chair »). Ainsi, en Jésus- Christ, se trouve unis la nature humaine et la nature divine : il est simultanément « vrai homme et vrai Dieu ».

Le Credo -autrement appelé « Je crois en Dieu » -, récité au cours de chaque messe dominicale, résume ainsi cet événement :

« Pour nous les hommes et pour notre salut, Il descendit du ciel.

Par l’Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie et s’est fait homme ».

La venue du Messie, annoncée par les prophètes, était attendue. Cependant, loin d’imaginer un petit enfant couché dans la paille d’une mangeoire, le peuple attendait un roi tout-puissant, doté de richesses matérielles, auréolé de pouvoir et d’autorité.

Dieu s’est fait homme, non sous les traits d’un prince, mais sous ceux d’un nouveau-né venu au monde dans une étable : « Elle mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune. » (Luc 2, 7)

Autrement dit, il est venu au monde comme un être faible et dépendant, né pauvre parmi les pauvres.

 

Un Commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.