Paroisse Sainte-Anne du Perche
http://sainteanneduperche.com/Homelies-du-Pere-Buguet
      Homélies du Père Buguet

Homélies du Père Buguet

les homélies du Père Buguet que certains voudraient relire ou éditer


MONTLIGEON
Ouverture du Jubilé – juin 2011

SPECTACLEDE FLAMME ET DE FEU

Homélies du Père Buguet

Père Paul PREAUX et Père René-François CHARBONNEL


LE ROYAUME DE DIEU

L’ENJEU DE LA VIE HUMAINE

« Ne te l’ai-je pas dit, si tu crois tu verras la gloire de Dieu ! »

Mes frères, nous avons été créés pour voir Dieu !
Mon regard a contemplé un large chemin préparé par Dieu
pour tous ses enfants,
pour que nous l’empruntions,
et que nous arrivions au Bonheur final.

Emerveillons-nous !
Dieu, dans son plan éternel, nous a créés pour Lui,
rien que pour Lui, exclusivement pour Lui !
Pour qu’en Le possédant, nous entrions dans sa vie,
pour que nous vivions de son bonheur
dans la possession de sa joie infinie.
Au terme de ce large chemin, au terme du parcours de notre vie,
se dressent les Portes larges et somptueuses de l’Eternité
Et devant ces portes de la Jérusalem céleste,
nous attend l’Amour infini
pour nous introduire à la fête des noces éternelles.

Voilà quel est le véritable sens de la vie,
que Dieu a choisi pour nous tous
et pour chacun de nous en particulier.

Mais le péché, la rébellion de nos premiers parents
au Paradis terrestre, se sont interposés :
Ils ont ouvert une brèche au terme de notre cheminement,
Entre le Ciel et la terre,
Entre la créature et le Créateur,
Entre la vie et la mort.

Un Abîme insondable, infranchissable,
si profond entre la terre et le Ciel,
a empêché tous les hommes de s’introduire,
au terme de leur vie,
dans les demeures de l’Eternité.

Mais Dieu, plein de tendresse et de compassion
a voulu rétablir son amitié avec les hommes
si bien que le Père a envoyé son Fils Unique parmi nous.
C’est lui, le Christ, qui nous réconcilie avec notre Père du Ciel.
Pendu au bois de la croix
Puis, victorieux de la mort
Il lance un cri déchirant d’amour et de miséricorde :
« Venez à moi, je vous introduirai dans le Royaume de l’Amour. »

Alors, n’ayons pas peur du Christ !
Il n’enlève rien et il donne tout.
Celui qui se donne à lui reçoit le centuple.
Oui, mes frères :
Ouvrez toutes grandes les portes au Christ,
et vous trouverez la vraie vie.


LA MISERICORDE DIVINE

LE PURGATOIRE, MYSTERE DE MISERICORDE

« Comme il sera difficile à ceux qui possèdent des richesses
d’entrer dans le Royaume ! »

Entrer dans le Royaume…
voilà la question essentielle de toute vie.

Si tous, nous sommes appelés à entrer dans le Royaume…
Nous ne pouvons pas prétendre y entrer encombrés
par les futilités de cette vie éphémère.

Car la vie du Royaume, c’est aimer comme Dieu aime :
aimer à la manière de Dieu, aimer avec le cœur de Dieu !
Ce cœur qui donne tout, ce cœur qui ne retient rien pour lui.
Voilà l’amour véritable
L’amour que le Christ est venu nous enseigner par ses paroles,
l’amour dont il est venu nous témoigner par sa Passion,
l’amour qu’il nous transmet par ses sacrements de vie.

Mes enfants, le but de notre vie
c’est de nous apprendre à aimer de cet amour-là
pour lequel nous avons été créés
et dont notre cœur a comme la nostalgie.

Mais cet amour est si grand
L’ambition de Dieu pour ses enfants si haute
et leur misère si profonde et enracinée
qu’au terme de leur vie terrestre, seuls les saints ont le cœur prêt :
en effet, ils vivent déjà de la vie de Dieu
et n’ont plus aucun obstacle à l’accueillir pleinement.
Ils entrent dans le Royaume où ils se sentent…comme chez eux !

Et les autres ? Ceux dont le cœur n’est pas prêt.
Sont-ils condamnés
à vivre éternellement avec leurs résidus d’égoïsme ?
Et bien, non !

C’est cela, la merveille du purgatoire :
Le Purgatoire
est pour ainsi dire l’ « infirmerie divine de l’Amour ».
Au purgatoire, la miséricorde se répand sur ses enfants
C’est un Dieu plein de compassion, d’amour et de tendresse.
Tout homme pourra y trouver la purification de son cœur,
la guérison de ses blessures les plus profondes,
la transformation de tout ce qui l’a tellement défiguré
et éloigné de Dieu

Mes enfants, c’est par nos prières
que ces soins sont portés à nos frères défunts en purgatoire
Dieu nous donne de coopérer à leur salut éternel.

Le plus beau cadeau que l’on puisse faire à nos frères humains,
c’est cet Acte suprême de charité, de prier pour eux.
A nous, pauvres humains, il est donné la grâce de pouvoir les aider
à achever leur route et à couronner leur vie.
Pouvoir leur permettre enfin d’entrer dans la joie du Royaume
et dans la joie de leur Père,
enfin purifiés de tout ce qui les a séparé de lui.
Il nous sont confiés, alors, encourageons-nous les uns les autres
à nous investir dans ce mouvement fondamental
de fraternité universelle.


LE PAIN DE VIE

LA COMMUNION EUCHARISTIQUE, SOURCE DE LA COMMUNION DES SAINTS

« J’ai vu une foule immense que nul ne peut dénombrer,
une foule de toutes nations, races, peuples et langues »
Mes frères,
nous ne pouvons pas entrer seul dans le Royaume.
Mais celui qui croit n’est jamais seul.
En effet, l’Evangile annonce la fin de notre solitude,
ou plutôt, l’Evangile révèle que se croire seul est une illusion.
Bien sûr, comme humains déjà,
nous vivons une mutuelle dépendance.
Cependant, la foi chrétienne a évangélisé la solidarité naturelle,
lui donnant une portée inouïe.
Elle la réfère à l’origine commune à tous les hommes, au « Père ».
Elle la réfère au salut de tous les hommes accompli par le Christ.
Et ce salut atteint chacun personnellement
en l’intégrant dans un corps,
un corps qui fait l’unité de tous les hommes
d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
C’est un Esprit unique qui anime ce corps
Un Esprit qui est donné à tous les hommes
pour qu’ils acceptent de marcher vers une communion
qui ne laisse rien en dehors d’elle.
« Un membre souffre-t-il ?
Tous les membres souffrent avec lui.
Un membre est à l’honneur ?
Tous les membres prennent part à sa joie. »
Tout ce que nous vivons,
tout ce que nous supportons,
tout ce que nous décidons
nous appartient,
mais appartient également à tous les autres, morts ou vivants.

C’est une communion dans l’Esprit Saint.
C’est à dire dans cette effusion de l’Amour de Dieu lui-même,
amour répandu dans nos cœurs.
Mes chers amis,
C’est dans la célébration de l’Eucharistie
que nous vivons le sommet de cette communion.
C’est dans la célébration de l’Eucharistie que, tous ensemble,
nous cheminons dans la foi, l’espérance et l’amour,
en marche vers le Royaume.
Aucun d’entre nous ne peut tout faire,
mais ce qu’il fait dans l’amour
appartient à tous les autres,
et ce que font les autres lui appartient.
Quelle merveilleuse et stimulante solidarité !
Remplis de douceur et débordants d’espérance,
j’espère que nous arriverons ensemble par le Chemin de la Vie,
comme Dieu nous y appelle,
aux demeures éternelles.
Et, je l’espère pour chacun d’entre vous !
Je pars déjà pour cette éternité
Et je prie pour que nous y demeurions ensemble
dans la communion des saints.

Documents joints

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Séez

RCF

Eglise de France

Zenit, le monde vu de Rome

Retrouvez le dernier numéro des Chemins de Sainte Anne

JPEG - 9 ko


Contact :
6, Place du Canada
61190 Tourouvre
Tél. : 02 33 25 73 21

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

JPEG - 8.4 ko
JPEG - 733.1 ko