Paroisse Sainte-Anne du Perche
http://sainteanneduperche.com/DE-FLAMME-DE-FEU,140
      DE FLAMME , DE FEU

DE FLAMME , DE FEU

Présentation , témoignages et Articles



« DE FLAMME ET DE FEU »

Après «  La vie de St Evroult », «  Madame de la Pelleterie » et « La Passion », nous voilà à nouveau à l’ouvrage pour une autre aventure théâtrale.

S’inscrivant dans les manifestations du Jubilé de la basilique de la Chapelle-Montligeon, ce spectacle intitulé
« de flamme, de feu » , va proposer aux spectateurs une réalisation à la fois originale et sublimante.

Devant la volonté des participants des précédents spectacles de se retrouver à nouveau ensemble et l’intérêt de faire appel à des personnes ayant déjà une expérience de la scène, nous avons décidé de reconduire la presque totalité de l’équipe de « La Passion ».

En dépit de la particularité de la mise en scène (intemporalité des actions, adjonction d’effets iconographiques, lumineux et chorégraphiques), chacun est entré dans le projet avec enthousiasme et détermination.

Les répétitions qui ont débuté au mois de juin se déroulent, malgré le sérieux et l’application qu’elles imposent, dans une ambiance des plus joyeuses et des plus conviviales.

Tout laisse à penser que ce nouveau spectacle saura, comme ceux qui l’ont précédé, conquérir le public et lui apporter émerveillement, émotion et méditation.

Le Metteur en scène

Pierre Rives

Pierre Rives



Christophe Levesque Coordinateur du spectacle

De flamme et de feu :

la vie extraordinaire du Père Buguet et le message de Montligeon…

Pendant une heure trente, à l’intérieur de la Basilique, soixante comédiens et figurants vont retracer l’histoire du Père Paul Buguet et tenter de mettre en lumière le message de l’œuvre de Montligeon.

En ouverture, alors que l’apôtre Jean nous rappelle « que le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde… », nous voyons un cortège funèbre avec à sa tête le Père Buguet et la mise au tombeau d’un habitant de Montligeon vers 1880. « Il est venu chez les siens, mais les siens ne l’ont pas reçu. ». Tout n’est que désespoir et désespérance !

Le Prologue nous emmène alors en Palestine : nous y retrouvons Jésus et quelques apôtres. Le deuil et la tristesse sont là, encore bien présents, dans cette rencontre avec Marthe et Marie qui pleurent la mort de leur frère. Lazare est un ami de Jésus qui, bouleversé d’une émotion profonde, pleure… « Enlevez la pierre… Lazare, viens dehors ! Déliez-le, et laissez-le aller. » Nous sommes plongés dans le mystère de la vie après la mort.

Le cœur du spectacle s’articule ensuite en trois grandes parties :
L’annonce du Royaume de Dieu,
La Miséricorde Divine,
Le Pain de Vie.

Chacune de ces parties est construite en trois temps : une partie de la vie du Père Buguet ; un petit prêche en chair par le curé lui-même annonçant le message ; puis, Jésus enseigne ses disciples…

Pour conclure, à l’écoute d’extraits de l’Apocalypse, la scène s’anime, les vitraux jaillissent sur les écrans géants et la basilique s’embrase dans un jeu de lumière intense…


JPEG - 44.8 ko
P.Anne Guillaume Vernaeckt

Une voix profonde et grave résonne dans la basilique.

De loin, en approchant, on entend Jésus :
_ Lazare est mort, et je me réjouis de n’avoir pas été là, à cause de vous, pour que vous croyiez.
_ Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?

Scandés d’une voix forte, les mots font frémir ! Quelle force ! Quelle espérance !

Nous sommes jeudi soir. Toute une petite foule s’agite et s’affaire dans la basilique et les alentours. L’ambiance est joyeuse, laborieuse aussi ! sous la houlette de Pierre Rives le metteur en scène. Rien ne lui échappe. On répète. On reprend. Scène après scène, sous l’œil vigilant et maternel de Anne-Marie, son épouse.
Lazare surgit de son tombeau. Jésus partage le pain le soir de la Cène. Il proclame la parabole de l’enfant prodigue… et aussitôt, le Père Buguet apparaît sur scène, soutane et rabat d’époque ! On est plongé au début de l’œuvre de Montligeon, la fondation de la fraternité de prière pour les âmes du purgatoire et la construction de la basilique.

Les premiers costumes donnent du réalisme aux répétitions. Chaque acteur se met en place progressivement. Les rôles sont de mieux en mieux maitrisés. Chacun a à cœur de parfaire son rôle, sa place, ses gestes… Tout doit être prêt pour la première !

La première, c’est le 1er juin 2011. 600 places sont réservées dans la basilique.
4 représentations sont prévues. Tout le monde pourra donc voir !

Mais au fait, de quoi s’agit-il ?
A l’occasion du centenaire de la basilique Notre Dame de Montligeon, au cœur du Perche, le sanctuaire de Montligeon célèbre un jubilé du 31 mai au 16 novembre 2011. L’ouverture solennelle de ce jubilé sera marquée par un spectacle de grande ampleur qui retracera toute l’histoire de Montligeon, depuis l’arrivée du Père Buguet dans le petit village, jusqu’au rayonnement international de son œuvre.
Le spectacle donne aussi un souffle d’espérance extraordinaire. Le bel évangile de Jésus-Christ, mort et ressuscité, source d’espérance pour tous les hommes, y est proclamé avec force. Le spectateur sera invité à relever la tête et à entrer dans l’espérance avec toute l’Église. Le sens de la vie y est affirmé malgré la mort et la souffrance. Toute vie humaine s’épanouit auprès de Dieu dans la Vie éternelle. Le spectacle se termine par les paroles de l’Apôtre Jean qui proclame le Royaume de Dieu à venir.

Tous les acteurs ont l’expérience de spectacles donnés les années précédentes. En particulier celui de La Passion qui nous a tous marqués il y a deux ans. Pour ce spectacle à Montligeon, la qualité est au rendez-vous. Un DVD sera filmé et gravé, disponible dès le mois de juillet, avec tout le spectacle et les bonus. Cela ajoute à l’exigence de qualité !

Chacun s’engage dans ce spectacle avec une extraordinaire fidélité. Tous les jeudis soirs, tout le monde est au rendez-vous. Il ne doit manquer personne. Et cela représente une charge lourde pour les familles. C’est pourquoi nous sommes heureux et fiers de ce projet. La basilique de Montligeon doit beaucoup à l’engagement de chacun et au travail fourni. Nous portons donc chacun dans notre prière, pensant bien que Dieu bénit tous les cœurs de ceux qui lui sont fidèles.
MERCI À TOUS !


Articles parus dans les journaux

PDF - 1.3 Mo
PDF - 768.1 ko
PDF - 567.6 ko
PDF - 737 ko

Spectacle "De flamme et de Feu" pour le jubilé au sanctuaire de Montligeon.
en DIRECT SUR INTERNET le samedi 4 juin


photos Marie-Ange

4 réactions


5 juin 2011 14:55, par Christophe Levesque

Chers amis comédiens,

A peine la bonne répétition d’hier soir terminée, dès l’aube nous sommes au travail pour finir de bâtir notre spectacle ! Jean s’est mis à la fabrication du réhausement de la scène, Sébastien et une équipe renforcée d’Au coeur du Perche passe la journée pour mettre en place les éclairages extérieurs, le téléphone sonne sans cesse à Montligeon pour les réservations.... A l’entrée de la dernière ligne droite, je voudrai déjà et encore vous remercier pour votre participation, votre présence régulière et votre extrême patience... vous ne serez pas déçus !

Pierre a prononcé de très gentils mots à mon égard hier soir : croyez moi, Pierre et Anne Marie portent aussi ce projet depuis des mois et leur investissement en énergie et en gratuité est totale et très admirable. Il n’y a pas de grand rôle ou bien de petite place dans notre aventure : chacun doit trouver et donner ce qu’il peut et comme il le peut. Et chacun est INDISPENSABLE ! Surtout celui qui ne dit rien, surtout celle que l’on ne voit pas.... Bref, nous continuons tous ensemble, et plus encore qu’au cours de ces derniers mois, nous serons solidaires et enthousiates. Je compte sur chacun d’entre vous. Amicalement. Christophe Levesque

- repondre message


 


5 juin 2011 16:34, par Christiane Lefebvre

il est 23 heures je suis à Argenteuil et j’ai vu le spectacle sur internet trés beau mais les images étaient parfois un peu floues, mais quel plaisir j’ai pris.

Et tu apparais de longs moments surtout à la fin et quel hommage madame l’intendante !!!!!
De plus le père edouard a été promu cardinal !!!!!!

- repondre message


 


6 juin 2011 21:12, par Béatrice Jacquand

Miracle de la technique, internet n’est pas aussi diabolique que d’aucuns veulent nous le faire croire (j’en suis une fervente adepte) : me voilà hier soir tranquillement installée chez moi, à Saint -Cloud, mon "pied à terre", "pied à Paris" pour être plus exact, que je rejoins quand Nicolas part à la conquête du monde ; me voilà donc dans ma chambre pour être plus précise, un plateau télé à côté de moi, casque sur les oreilles, assistant en direct au spectacle de Montligeon. Eblouissement dès les premiers instants, et voici qu’en lévitation je quitte mon tranquille chez moi pour me retrouver au milieu de vous, happée par la beauté des images, tantôt disciple de Jésus sur les routes de Palestine, tantôt à la suite de l’abbé Buguet, sur les chemins du Perche. Ce voyage est presque initiatique, chemin de foi, il ouvre des brèches, nous remplit d’espérance, déstabilise en même temps... pour mieux avancer ; éclaire et "dérange". Il faudra creuser, continuer ce chemin débroussaillé par le spectacle. ... Ne pas s’arrêter à la beauté des textes,de la musique, des images, dépasser l’émotion pour entrer dans la réalité de la Communion des Saints, la vivre au quotidien.
Merci à vous tous pour ce moment de grâce, dont j’espère qu’il deviendra chemin de vie ...

- repondre message

  • 6 juin 2011 21:17, par Hubert Moritz

    Merci pour ce beau témoignage !

    Hubert

    -  répondre

 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Dans l'Eglise

Diocèse de Séez

RCF

Eglise de France

Zenit, le monde vu de Rome

Retrouvez le dernier numéro des Chemins de Sainte Anne

JPEG - 9 ko


Contact :
6, Place du Canada
61190 Tourouvre
Tél. : 02 33 25 73 21

Bonnenouvelle.fr

Saint(s) du jour

Lectures du jour

JPEG - 8.4 ko
JPEG - 733.1 ko